News

Passage à l’heure d’hiver : le plus déboussolant pour l’organisme. Comment s’y préparer ?

A 3 heures du matin dimanche il sera seulement 2 heures. On se réjouit le premier jour...

– Publié le 26 octobre 2018 dans La revue scientifique –

A 3 heures du matin dimanche il sera seulement 2 heures. On se réjouit le premier jour puis cela devient plus compliqué les jours suivants. Le changement d’heure chamboule le métabolisme et l’hiver, nos besoins de repos sont plus importants.

Les effets sur la santé :

Le changement d’heure perturbe notre horloge interne qui contrôle nos différents rythmes biologiques. Ces rythmes correspondent aux variations périodiques d’une fonction physiologique.

La pression artérielle, le rythme cardiaque, la température corporelle, les cycles veille-sommeil et même l’humeur et l’attention varient au cours de la journée. Perturber l’horloge biologique peut donc avoir diverses répercussions sur l’organisme.

Cependant l’horloge biologique s’adapte aux changements d’heures et beaucoup plus facilement en hiver (la journée de dimanche durera 25h). Contrairement au passage à l’heure d’été (journée de 23h).

Les conseils :

– Régler toutes les horloges

– Se coucher 1h plus tard la veille

– Garder l’heure de réveil habituelle

– Pratiquer une activité physique ou sportive

– S’exposer à la lumière du soleil pour éviter le blues hivernal